Compétences linguistiques

 

Afin de pouvoir poursuivre leurs études dans l’université partenaire (deuxième année), les étudiants doivent justifier d’un niveau de langue minimum. À la fin du 1er semestre de la première année, un entretien avec les responsables du parcours permet de vérifier que ce niveau est atteint ou qu’il le sera d’ici le début de la 2e année d’études. La plupart des étudiants disposent dès le départ de très bonnes connaissances linguistiques, du fait de leur origine et / ou de leur formation antérieure ; mais la 1ère année leur laisse le temps de perfectionner leurs compétences par le biais d’une offre relativement développée au sein de la Faculté des Sciences historiques de l’Université de Strasbourg.

Des compétences de niveau B2 ou supérieur constituent une bonne base en début de cursus. Les étudiants qui ont un niveau de langue inférieur sont également invités à postuler, mais ils doivent absolument se manifester très tôt auprès des responsables du parcours (soit dès le tout début du mois de septembre de la première année !) afin d’établir avec eux les modalités d’une « mise à niveau » spécifique.

Les étudiants strasbourgeois de 1ère année suivent obligatoirement le cours Allemand pour historiens ; de plus, des tandems avec des étudiants germanophones présents à Strasbourg (étudiants HISTRABA, ERASMUS ou EUCOR) sont proposés. En fin de 1ère année, un stage de langue allemande d’un mois est organisé, à raison de 2 à 3 cours par semaine. Au début de la deuxième année, il est fortement conseillé aux étudiants venant de Strasbourg de suivre le Vorbereitungskurs proposé par l’Université de Bamberg (participation aux frais dans la mesure des moyens disponibles). Tout au long de la deuxième année, les étudiants venant de Strasbourg bénéficient, à Bamberg, de l’appui d’un tuteur.

uds bamberg ufa